lithographie Marc Chagall

Musée Marc Chagall à Cimiez

Musée Nationnal Marc Chagall

Lithographie

Lithographie 1962

 

Chagall
36 Avenue Dr Ménard, 06000 Nice
04 93 53 87 20

Je voulais vous parler cette fois-ci d’un de mes musées préférés de Nice :  le musée consacré à Marc Chagall. C’est un artiste que je porte dans mon cœur depuis toute petite. Ces œuvres m’ont profondément marquée, principalement celles que l’on peut retrouver dans ce beaux musée sur les hauteurs de Cimiez. J’ai découvert ce musée lorsque je devais avoir 7 ou 8 ans avec ma maman puis y suis retournée plus tard avec l’école.

Quelques infos sur le musée

Les visites sont vraiment intéressantes et permettent de mieux comprendre le monde et l’univers de ce peintre remarquable. On peut y trouver peintures, dessins, croquis mais aussi sculptures. Au départ, le musée traite du « Message Biblique » et cet aspect reste très présent tout au long de la visite.

Le musée Chagall est très moderne, qui s’adapte aux exigences actuelles (activités, tablette, actions pédagogiques) mais c’est aussi un chef d’oeuvre architectural et botanique. Le bâtiment est dessiné par André Hermant pour qui la fonction détermine la forme dans l’architecture. Ce lieux exprime une maison dans laquelle la sérénité et la sobriété seraient les mots d’ordre.

Dans le jardin, créé par Henri Fish, on y trouve des arbres et plantes méditerranéennes aux tons froids ainsi qu’un bassin d’eau mettant en valeur une mosaïque de Marc Chagall. Dans ce jardin, chaque année, les agapanthes y fleurissent pour le 7 juillet, anniversaire de Chagall.

Marc Chagall

Marc Chagall (1887-1985) est un peintre et graveur russe naturalisé français
en 1937. A l’âge de 23 ans, Marc Chagall vient passer 4 ans à Paris où il y découvre différents mouvements artistiques tels que le cubisme ou encore le fauvisme et expose pour la première fois. Après la révolution Russe, il retourne à Berlin puis Paris, où il se fait naturaliser, et part aux Etats-Unis pour fuir l’antisémitisme. Après la seconde guerre mondiale, il revient s’installer en France, sur la Côte d’Azur, entre Vence, Saint-Paul-de-Vence et Nice, qui l’expose à de nombreuses reprises et lui dédie un musée en 1973. Marc Chagall utilise la couleur de façon très particulière.
Elle est très présente et témoigne de sa représentation du monde, très colorée. La couleur lui permet de structurer l’espace de ses toiles plus que pour exprimer la réalité observable. Les thèmes principaux de ses toiles sont l’amour, la bible ou encore le rêve, Marc Chagall se pose en observateur du monde avec un regard bienveillant et rempli d’amour.

La lithographie « Nice Soleil Fleurs »

La lithographie sur papier qui illustre ce billet est celle de « Nice, Soleil, Fleurs ». Ses dimensions sont de 99cm sur 62cm, elle fût éditée en 1962 par le Commissariat Général du Tourisme et réalisée en 5000 exemplaires. Cette affiche fût commandée par Jean Médecin, Maire de Nice à ce moment là, pour représenter Nice et promouvoir la ville au-delà des frontières. « Nice, Soleil, Fleurs » est une scène hors du temps, c’est à chacun de choisir si celle-ci est nocturne ou diurne. Nous pourrions penser qu’elle représente Nice en hiver, de par sa dominante bleue et la présence de mimosa dans le bouquet, caractéristique de la bataille des fleurs du Carnaval de Nice.
L’affiche transmet du calme, de la douceur par l’intermédiaire de la couleur bleue qui est prédominante mais également de la joie et un esprit de fête apporté par le vert et les rouges.

Extrait de mon devoir sur la lithographie "Nice, Soleil, Fleurs"

 

Publicités
mangez moi

Mangez-Moi

Un petit jardin dans la ville

1060_2

Mangez moi
9 Rue Blacas
06000 Nice

Ouvert du du lundi au samedi

10258158_10152090009091714_8202543020547570233_o

Bonjour à tous ! J vous présente aujourd’hui le premier établissement de la rubrique « où Manger » à Nice. Pour ce premier article, j’ai choisi de vous parler d’un restaurant et salon de thé que j’ai bien aimé et dans lequel je suis allée manger avec ma maman il y un moment mais où nous allons parfois prendre le thé.

« Mangez-Moi » est un restaurant près du théâtre de la photographie, un petit havre de paix et de verdure en plein coeur de la ville!

photo2jpgCe que j’aime chez Mangez-Moi

Les plats : très bons, simples et faits maisons. C’est authentique, fait avec des produits frais et de saison. Autant dire que je trouve cela super ! De plus en plus de restaurants oublient cela et achètent du tout fait, du qui vient de l’autre bout du monde et qui n’a pas de goût et perdent donc toute authenticité.

Les restaurateurs : très agréables, gentils. Ambiance détente et familiale. Un brin hippie. Ils sont discrets mais viennent volontiers discuter avec vous. La musique est variée mais douce, elle ne vient pas vous agresser mais seulement vous bercer.

Le cadre : personnellement : j’adore! On se sent transporté, en dehors et très loin de la ville, du brouhaha et des voitures. Le temps passe sans que l’on puisse le voir, il file… Le lieu nous invite à la détente, à la simplicité, on profite du temps et des gens avec qui l’on vient en oubliant le quotidien de Nice.

Les prix : peut-être un peu chers pour certains plats mais le prix moyen est de 13€ ce qui est très convenable! Les desserts eux sont autours de 7€ et vous font saliver avant même de les avoir goûté. Je tiens à dire qu’étant donné que tout est frais et fait par les restaurateurs, on comprend bien que certains plats soient un peu plus chers que ce que nous avons l’habitude de voir. De plus, le lieu, le cadre, l’emplacement justifient aussi les prix un peu élevés.

IMG_3904Le salon de thé : en été, c’est thé glacé! En tout cas pour moi! Mais vous y trouverez un large choix de thé ce qui change des « soit-disant-salons-de-thé » où il n’y a pas grand chose et que des thés très classiques! De plus, l’heure du thé étant souvent l’après-midi, l’heure sera parfaite en été afin de se mettre à la fraîche avant de repartir déambuler dans les rues remplies de soleil.

Vous aurez donc compris que ce lieu m’a agréablement marqué, c’est pourquoi je vous invite à y passer le temps d’un repas ou d’un thé. N’oubliez pas de visiter le théâtre de la photographie qui se trouve à quelques pas puis de prendre la coulée verte jusqu’au vieux Nice pour aller vous y perdre et découvrir les petites entrées de la colline du château.

Très belle journée