La Cité du Volcan

SONY DSC

La Cité du Volcan

RN3 Bourg Murat, La Plaine des Cafres 97418, La Réunion
+262 262 59 00 26
Horaires et Tarifs

Dans notre périple à la conquête de l’Est, passage obligé à la Cité du Volcan. Mais la cité du Volcan c’est quoi? C’est un des musées régionaux de la Réunion. Comme son nom l’indique, il parle en long en large et en travers des volcans, grâce auxquels l’île est née.

Cette cité du volcan n’est pas un simple musée mais c’est également un centre pédagogique et scientifique international. C’est un « muséographie » qui intègre de nombreuses technologies comme des écrans pédagogiques, des histoires en hologrammes, un cinéma 4D pour vous plonger dans les coulées de laves ou encore des maquettes interactives.

Lorsque vous entrez, le grondement du volcan vous met dans l’ambiance et vous plonge dans les mystères de la Terre.

Nous avons adoré ce musée, appris de nombreuses choses, en avons oublié beaucoup aussi mais surtout cela nous a permis de mieux comprendre le volcan que nous sommes allés voir ensuite ainsi que l’histoire géologique de l’île en général.

A la cité du Volcan, on ne parle pas que de la Réunion mais on est tout de même très centré sur l’île pour le plus grand plaisir des curieux !

 

Pour aller plus loin, deux reportages « C’est Pas Sorcier » sur les volcans de la Réunion ici et .

 

Merci de m’avoir lu
et pour connaitre les prochains articles

Abonne toi!

Publicités

Le Diana Dea Lodge

Le plus bel hôtel de la Réunion

_1140162

Avez vous envie de découvrir un endroit magique, nature et haut de gamme dans un cadre divin? C’est un peu le programme du Diana Dea Lodge.

Mon amoureux m’a fait pour Noël un cadeau des plus fous : une nuit dans l’hôtel le plus beau de l’île !

 

Le Diana Dea Lodge est un hôtel 4 étoiles, situé à 650 mètres d’altitudes, dans un domaine rempli de cerfs, oiseaux et autres petits animaux. Lorsque vous arrivez, il faut ouvrir un portail, attendre qu’il se referme et la magie commence.

Le Diana Dea Lodge se fond dans le paysage naturel, tout est en bois, pierre et verre. « Le silence et la beauté du lieu invitent à une parenthèse, à une pause presque contemplative. » Spa, piscine, bibliothèque et feu de cheminée compléteront cette atmosphère douce et chaleureuse.

Le domaine offre un cadre idéal pour s’imprégner de la nature entre observation des cerfs, forêt endémique et étendues herbeuses, avec la sensation d’être seul au monde!

 

 

En arrivant, un cocktail de fruits vous est proposé, au salon ou près de la piscine, le temps de découvrir et s’émerveiller. Ensuite vient le temps de l’installation.

Les chambres sont très belles, avec vue sur l’Océan, et une odeur boisée très délicate vous accueille. Nous vous invitons à découvrir la chambre qui était la notre le temps d’une nuit.

 

Autant dire que lorsque nous sommes arrivés avec nos sacs à dos et chaussures de rando, nous avions peur de ternir ce paysage; mais heureusement cet hôtel, aussi chic qu’il soit, ne se formalise pas des amoureux de la nature aux chaussures décathlon.

Après une petite balade de fin de journée pour nous mettre l’eau à la bouche, nous sommes rentrés vêtir nos tenus du soir afin d’aller manger. Nous avons pris l’apéritif avec le maître des lieux (que nous connaissions) avant de découvrir un menu raffiné et local.

Le lendemain, nous avions prévu balade sur le domaine à la cherche des cerfs qui nous ont visible fuit et détente au bord de la piscine.

 

 

Le Diana vous invite à vous balader dans son immense domaine dans lequels certains espaces sont protégés des cerfs, permettant ainsi d’entrer dans une forêt dense et humide aux espèces endémiques de la Réunion.

Pour ne pas vous laisser livrer à vous même, vous trouverez de nombreux panneaux explicatifs sur les espèces que vous pourrez apercevoir mais aussi sur les arbres présents.

 

 

Enfin, pour profiter d’un moment plus détente et farniente, la piscine à débordement avec vue sur l’est de l’île et ses transats vous charmeront. Un moment de tranquillité très appréciable après l’exploration du domaine.

_1140165

Mon amoureux a eu l’idée la plus belle avec ce cadeau. Plus je repense à ce moment et plus je réalise que ce cadeau était vraiment exceptionnel! C’est un endroit que je conseille vivement de par sa beauté, sa douceur, sa magie.

Moment chic et délicat avant de partir vers la cité du Volcan et le piton de la fournaise

 

Merci de m’avoir lu
et pour connaitre les prochains articles

Abonne toi!

Kélonia : Musée des Tortues

Kelonia:
un centre scientifique et pédagogique

Adresse:

46, rue du Général de Gaulle,
Pointe des Châteaux –
97436 Saint-Leu

+ 262 262 34 81 10
Site

Kelonia, ou L’observatoire des tortues marines, se situe près de la ville de St Leu, au bord de l’Océan Indien. C’est à la fois un musée et un aquarium mais pas seulement…

Histoire :

Le musée de Kélonia est devenu un centre de scientifique et de soin à visée pédagogique à partir des années 80. La France en 1978 interdit la commercialisation, et l’elevage à but commercial, des tortues mais ce n’est que 1983 que La Réunion met en place un décret de protection des tortues sauvages. Auparavant, Kelonia était plus connu sous le nom de « ferme Corail » (COmpagnie Réunionnaise d’Aquaculture et d’Industrie Littorale) – ferme dans laquelle les tortues destinées à la commercialisation (carapaces et chair) étaient élevées – mais suite à au décret de 1983, celle-ci a dû se reconvertir.

C’est ainsi que « la ferme Corail » est devenue Kelonia, l’observatoire des tortues maries, un musée / aquarium mais aussi un centre de protection, d’intervention et de soin des tortues marines. Kelonia a également une visée pédagogique et de sensibilisation auprès des visiteurs et scolaires mais également de recherche scientifique.

Le Lieu :

C’est un lieu rempli d’histoire, avec en son centre un four à chaux, et une vue ouverte sur l’Océan. La visite s’articulera autour de bassins et de locaux explicatifs. Vous pourrez également appercevoir le centre de soin ainsi que les bassins destinés aux tortues devant être relachées. Certaines tortues finiront leurs jours dans le centre dans un but avant tout de protection.

DSC02499.JPG

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce lieu paisible et moderne et surtout l’action menée par le Musée. Cependant, il était assez triste de voir des tortues faire inlassablement le tour de leur bassin en essayant d’en sortir mais leur espérance de survie en milieu marin serait limité selon le centre.

La visite autour du Musée est très bien faite, ludique et on y apprend beaucoup de choses sur les différentes espèces de tortues, leur mode de vie, les actions scientifiques de recherche et de sauvegarde ainsi que de l’histoire qui lie les tortues aux hommes (dans les îles notamment).

J’ai aussi apprécié la partie expliquant le travail de l’écaille de tortue, son utilisation et la finesse de ces transformations. Certains bijoux pourront être achetés dans la boutique du musée. Rassurez vous, plus aucune tortue n’est tuée! Les carapaces utilisées pour la fabrication de bijoux, lunettes et autres, proviennent des stock hérités de la ferme corail (donc des années 80).

Vous pourrez également admirer de gigantesques tortues terrestres mais l’observatoire est vraiment tourné avant tout vers la vie marine.

DSC02492.JPG

Horaires :

  • Du lundi au dimanche de 9h à 18h
  • Fermeture de la billetterie à 17h
  • Visites guidées : 10h / 11h30 / 14h / 15h15 / 16h30
  • Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre

Tarifs :

  • Plein : 7€
  • Réduit : 5€ (enfant de 4 à 12 ans, groupe 10 personnes et +, PMR, étudiant)
  • Gratuit pour les – de 4 ans
  • Tout visiteur mineur doit impérativement être accompagné d’une personne majeure.
  • Scolaires : 2€
  • Pass Loisirs accepté

DSC02505.JPG

 

Merci de m’avoir lu
et pour connaitre les prochains articles

Abonne toi!