La boucle des cascades à Cilaos

Rando : la boucle des cascades de Cilaos

 

Marre de la chaleur des bas, mon chéri et moi-même avons décidé de partir vers Cilaos pour une petite journée de randonnée. Je vais vous raconter la saucée que nous nous sommes prise et comment j’ai failli mourir dans ce décors de rêve.

Nous avons fait quelques randos depuis notre arrivée, pas autant que nous le souhaitions malheureusement mais nous profitons de voir du pays et de nos jours de repos, pour nous reposer aussi. Pour cette rando, nous sommes partis un peu sur un coup de tête dans le sens où nous n’avons pris que le minimum et choisi la rando un peu au dernier moment. Mais à la Réunion, il faut au moins vérifier la météo! Cela dit, la pluie n’empêche pas de marcher et permet même de rafraîchir l’air mais choisir une rando cascades un jour de pluie n’est pas très malin.

SONY DSC

La Balade : C’est une randonnée moyenne à facile, plus il fait chaud, plus les montées sont difficiles mais sinon aucune difficulté notoire. C’est une jolie boucle qui alterne entre forêt et dégagements, notamment en début de balade où vous aurez une superbe vue sur Cilaos.

La majeur partie de la randonnée se fait au cœur du parc Naturel et certaines règles sont à respecter. Prenez le temps de lire les panneaux et surtout, ramenez vos déchets pour ne pas dégrader le paysage.

rando-boucle-des-cascades-cialos

LES CARACTÉRISTIQUES : 

Difficulté : Moyen
Durée : 5h00
Distance : 14.5 km
Type : boucle
Altitude haute-basse : 1491 – 913 m
Dénivelé positif : 900 m
Pour plus d’infos, rendez-vous sur randopitons.re

Le départ : 

Après s’être garé au niveau de l’église, il faut redescendre vers le centre cinéma/polyvalent  (bâtiment marron de la 1 ère photo ci-dessous) et le départ du chemin se trouve au niveau de son parking. Vous pouvez choisir escaliers ou pente douce (cela se vaut niveau temps)  puis arrivez à une aire de repos en bois. Plus haut, vous tomberez sur un panneau indiquant le début du sentier, attention, ça commence à grimper un peu. Sur le côté, vous pourrez apercevoir d’anciens thermes. Prenez la direction de « Bras Rouge » pour commencer votre balade.

 

Le GR 2 :

Dans cette randonnée, vous commencerez par suivre le GR 2. Beaucoup de gens descendent à Bras Rouge et remontent ensuite, afin de faire une petite randonnée de 2 h et pour venir se rafraîchir surtout car même dans les haut il peut faire chaud!

Vous passerez quelques petits points d’eau avant Bras Rouge, la tentation de s’arrêter à chaque fois est grande mais si vous y succombez, vous ne finirez jamais votre balade!

Lorsque l’on arrive à Bras Rouge, on est frappé par la beauté des lieux et des cascades, de la roche sculptée …

Cette partie est vraiment très belle, nous avons une superbe vue sur Cilaos et le clocher de l’Eglise ainsi que sur les sommets environnants.

 

Le GR 1 :

Après Bras rouge, vous remontez jusqu’à un embranchement pour récupérer le GRR1. Au panneau, suivez Plateau des chênes pour descendre au Bassin Fouqué Aurélien. Nous nous sommes arrêté ici pour manger un peu et nous abriter de la pluie qui tombait de plus en plus fort.

Nous avons croisé un groupe de papis/mamies hyper équipés en kaway qui leurs descendaient jusqu’aux pieds, en pulls et coupes vents qui finissaient de manger et repartaient. A ce moment, nous nous sommes sentis vraiment idiots de ne pas avoir pris de quoi nous protéger de la pluie ….

Après mangé, nous avons décidé de partir même sous la pluie car celle-ci ne s’arrêtait pas!

Au début de l’article je vous ai dis que j’ai failli y laisser ma vie et ce n’est pas une blague. Il fallait passer la rivière que vous avez vu sur les photos pour passer de l’autre côté et continuer la rando or, avec cette pluie, le lit de la rivière est monté d’un coup. Mon Chéri était passé et moi je peinais entre ma peur de l’eau (même avec 20 cm de profondeur) et le fait que je ne pouvais passer sur les rochers devenus trop glissants (et ma taille trop petite). Je m’étais mise pied nue pour traverser la rivière quand soudain un grand bruit, comme si quelque chose lâchait, se fit entendre. Heureusement que je me suis dépêchée de sortir de là (c’est surtout ma peur de l’eau qui me faisait me dépêcher, je n’avais pas entendu le bruit d’eau en amont) et en arrivant sur l’autre rive, mon homme me dit « regarde ce à quoi tu viens d’échapper! ». En me retournant je vis une coulée d’eau et de boue (rouge) immense arrivée. Sans mentir, le niveau de la rivière est passé de 20 cm à 60 cm en quelques secondes! C’était vraiment impressionnant.

Ensuite nous nous sommes grouillé de déguerpir au cas où l’eau monterait encore (nous ne voyions déjà plus la rive sur laquelle nous avions mangé) et cette seconde partie de rando (sans photo à cause de la pluie) s’est faite vraiment très vite malgré les montées. Je ne sais pas si c’était l’adrénaline, l’eau qui nous rafraîchissait ou le fait que nous commencions à avoir froid, car nous étions trempés jusqu’au slip comme on dirait chez moi, mais nous avons cavalé!

Cette seconde partie de rando était vraiment belle! A un moment, il faut traverser une route pour continuer le chemin de randonnée et l’arrivée au plateau des chênes est super! C’est étonnant de voir ces arbres (pour la première fois) sur l’île et nous replonge un peu dans nos forêts de métropole.

Les Conseils :

  • Regardez bien la météo avant de partir!
  • Prévoyez une journée pour vous balader dans Cilaos
  • Prenez toujours avec vous un pull et un kaway!

La saison des pluies peut être particulièrement dangereuse dans les endroits où vous avez des cours d’eau à passer, soyez bien vigilant et annulez vos sorties canyons si le temps est incertains pour être sûrs de rentrer chez vous le soir !

 

Merci de m’avoir lu
et pour connaitre les prochains articles

Abonne toi!

Le Choka Bleu : bar et restaurant

Bar Restaurant le Choka Bleu

 

Le Choka Bleu
– 02 62 35 16 14 –
2 route de Saint Pierre
97434 La Saline

Le lieu :

Le Choka Bleu est un bar restaurant branché, les pieds dans l’eau, situé à La Saline, tout près du lagon. Sa terrasse face à la mer vous permettra d’admirer les magnifiques couchés de soleil de la Réunion tout en sirotant votre cocktail.

Le Choka est ouvert tous les jours et propose de nombreux événements notamment les jeudi soir.

 

chokab.jpg

Le bar :

Le bar est en extérieur, avec un bel espace les pieds dans le sable ainsi qu’un espace de danse et une scène. Il y a de nombreux événements et tout l’ouest branché y vient!

Les prix sont un peu élevés, il est vrai mais le service s’est amélioré au cours de la saison.

Si vous aimez la musique électro et l’ambiance trentenaires célibataires, ce lieu est pour vous! Ma remarque peut sembler cynique mais il est vrai que l’ambiance du Choka n’est pas celle que je recherche lors de mes soirées : la musique est souvent très forte et le lieu est bondé.  Cependant c’est une boite de nuit en plein air très appréciée par les 20/40 ans!

Un mercredi soir par mois, vous pourrez également danser sur des musiques swing avec La Panthère Rose et participer à une initiation de Lindy Hop, un événement à ne pas manquer!

Ce bar est vraiment joli en soirée et vaut le coup d’œil mais perd un peu de son charme en journée.

Le restaurant :

Je n’ai pas eu l’occasion d’y manger mais il semblerait que la qualité se soit dégradée. par rapport aux premiers temps. Les prix sont élevés aussi mais les plats recherchés.

La salle de restaurant est très belle, au premier étage, avec de grandes baies vitrées ouvertes sur l’Océan. Un cadre idyllique pour un repas en amoureux!

Rando : Maido – Grand Bénare

Randonnée :
Du Pic du Maido au Grand Bénare

 

La première randonnée que nous avons faite, mon chéri et moi, a été celle du Grand Bénare. Une randonnée sublime, surplombant le cirque de Mafate, mais dont l’issue fût fatale.

grand bénare

Cette randonnée a été une reprise pour moi car cela faisait longtemps que je n’avais pas marché en montagne et ce fût une véritable résurrection. Mais si vous lisez cet article c’est surement que vous souhaitez en savoir plus sur la rando et non sur mes états d’âme, alors c’est parti.

La Balade :

C’est une très jolie balade au départ du Maido et à destination du Grand Bénare. Deux itinéraires sont possibles : par la crête ou par le chemin de la Glacière. Il est tout à fait possible de faire la crête à l’allée et la Glacière au retour (ou inversement).

Passer par la crête vous permet de découvrir le cirque de Mafate avec ces différents îlets mais aussi le piton des neiges, le col des bœufs …

Toutes les infos sur http://www.randopitons.re

Toutes les infos sur http://www.randopitons.re

 

Les Caractéristiques : 

Difficulté : Moyen
Durée : 5h30
Distance : 18 km
Type : boucle
Altitude haute-basse : 2896 – 2100 m
Dénivelé positif : 930 m

Le Départ : 

Pour commencer cette randonnée, il faut partir du parking du pic du Maido situé en haut d’une route pleine de virages et assez longue. Prévoyez ce qu’il faut si vous êtes malade en voiture car la route risque d’être longue sinon! Une fois que vous arrivez, des panneaux vous indiquent le départ des sentiers.

Le chemin de la Glacière :

C’est un joli chemin dont une partie est goudronnée mais à mon sens assez classique et peu intéressant. Vous découvrez l’intérieur des terres (tout est très sec, plein de terre et de cailloux) et, certe, le chemin est plus court et vous mène au grand Bénare mais il vous prive de la magnifique vue sur Mafate. Il peut être tentant de passer par ce chemin à l’allée et la crête au retour, mais pensez à vos genoux et chevilles !

La Crête :

Ce chemin est tout simplement splendide! La vue est magnifique et vous pourrez admirer le cirque de Mafate mais aussi celui de Cilaos. La pente n’est pas la plus douce et rares sont les plats mais vous pourrez vous arrêter régulièrement pour admirer le paysage et ainsi trouver une bonne excuse pour souffler un peu! En revanche, mieux vaut ne pas avoir le vertige car le chemin se trouve assez proche du bord et qui dit crête dit vide.

 La difficulté : 

Ce n’est pas une randonnée très difficile (surtout pour la Réunion) mais il faut tout de même avoir une bonne condition physique.

Mes Recommandations :

  • La Chaleur :

Je ne vais pas vous cacher que faire la rando entre 10 h et 16 h … Ce n’est pas recommandé, surtout sans crème solaire. Eh oui, qui dit soleil, dit brûlure! Vous l’aurez compris, c’est justement ce que nous avons fait et il nous a fallu 2 semaines pour nous remettre. Le soleil Réunionnais n’est pas celui des alpes maritimes et il est vraiment très important de vous protéger!

Le mieux est de partir vraiment très tôt le matin et d’éviter les grosses chaleurs (6 h au départ du Maido) et de ne pas oublier casquette, crème solaire (voire t-shirt à manches longues et pantalon) et de quoi couvrir votre nuque.

  • L’eau :

Puisqu’il fait chaud, vous vous douterez qu’il faut pas mal d’eau. Je vous conseille 1,5 L à 2 L par personnes au moins. Il n’y a aucune source ou robinet pour ceux qui seront à cours alors mieux vaut prévoir suffisamment. Prévoyez aussi votre repas de midi et de petits en cas pour ne pas vous retrouver sans énergie!

  • Le Temps :

Comme partout sur l’île, la Réunion a un temps très changeant et vous pouvez vite vous retrouver dans les nuages, surtout en montagne et ce à partir de 10/11 h. Pour ne pas risquer de vous retrouver embêté, prenez une petite laine ou un kaway avec vous (mais vous aurez probablement plus chaud que froid).

 

 

Merci de m’avoir lu
et pour connaitre les prochains articles

Abonne toi!

 

Kélonia : Musée des Tortues

Kelonia:
un centre scientifique et pédagogique

Adresse:

46, rue du Général de Gaulle,
Pointe des Châteaux –
97436 Saint-Leu

+ 262 262 34 81 10
Site

Kelonia, ou L’observatoire des tortues marines, se situe près de la ville de St Leu, au bord de l’Océan Indien. C’est à la fois un musée et un aquarium mais pas seulement…

Histoire :

Le musée de Kélonia est devenu un centre de scientifique et de soin à visée pédagogique à partir des années 80. La France en 1978 interdit la commercialisation, et l’elevage à but commercial, des tortues mais ce n’est que 1983 que La Réunion met en place un décret de protection des tortues sauvages. Auparavant, Kelonia était plus connu sous le nom de « ferme Corail » (COmpagnie Réunionnaise d’Aquaculture et d’Industrie Littorale) – ferme dans laquelle les tortues destinées à la commercialisation (carapaces et chair) étaient élevées – mais suite à au décret de 1983, celle-ci a dû se reconvertir.

C’est ainsi que « la ferme Corail » est devenue Kelonia, l’observatoire des tortues maries, un musée / aquarium mais aussi un centre de protection, d’intervention et de soin des tortues marines. Kelonia a également une visée pédagogique et de sensibilisation auprès des visiteurs et scolaires mais également de recherche scientifique.

Le Lieu :

C’est un lieu rempli d’histoire, avec en son centre un four à chaux, et une vue ouverte sur l’Océan. La visite s’articulera autour de bassins et de locaux explicatifs. Vous pourrez également appercevoir le centre de soin ainsi que les bassins destinés aux tortues devant être relachées. Certaines tortues finiront leurs jours dans le centre dans un but avant tout de protection.

DSC02499.JPG

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce lieu paisible et moderne et surtout l’action menée par le Musée. Cependant, il était assez triste de voir des tortues faire inlassablement le tour de leur bassin en essayant d’en sortir mais leur espérance de survie en milieu marin serait limité selon le centre.

La visite autour du Musée est très bien faite, ludique et on y apprend beaucoup de choses sur les différentes espèces de tortues, leur mode de vie, les actions scientifiques de recherche et de sauvegarde ainsi que de l’histoire qui lie les tortues aux hommes (dans les îles notamment).

J’ai aussi apprécié la partie expliquant le travail de l’écaille de tortue, son utilisation et la finesse de ces transformations. Certains bijoux pourront être achetés dans la boutique du musée. Rassurez vous, plus aucune tortue n’est tuée! Les carapaces utilisées pour la fabrication de bijoux, lunettes et autres, proviennent des stock hérités de la ferme corail (donc des années 80).

Vous pourrez également admirer de gigantesques tortues terrestres mais l’observatoire est vraiment tourné avant tout vers la vie marine.

DSC02492.JPG

Horaires :

  • Du lundi au dimanche de 9h à 18h
  • Fermeture de la billetterie à 17h
  • Visites guidées : 10h / 11h30 / 14h / 15h15 / 16h30
  • Fermé les 1er janvier, 1er mai, 1er novembre et 25 décembre

Tarifs :

  • Plein : 7€
  • Réduit : 5€ (enfant de 4 à 12 ans, groupe 10 personnes et +, PMR, étudiant)
  • Gratuit pour les – de 4 ans
  • Tout visiteur mineur doit impérativement être accompagné d’une personne majeure.
  • Scolaires : 2€
  • Pass Loisirs accepté

DSC02505.JPG

 

Merci de m’avoir lu
et pour connaitre les prochains articles

Abonne toi!

Couscous – La Cantine de la Goutte d’Or –

Le couscous le moins cher de Paris

Sans titre

Pour le premier article de cette catégorie « Où Manger » à Paris, j’ai choisi de vous parler de ma petite cantine préférée. Vous y trouverez un excellent couscous, très copieux et surtout un des moins cher de Paris. Vous pourrez aussi manger des sandwich, des sardines grillées et pleins d’autres choses!

40 rue de la Goutte d’Or,
quartier Barbes,
75018 Paris
Métro Barbès ou Chateaurouge

Pour le couscous, vous avez une base végétarienne (à 3€) puis vous choisissez votre viande (couscous complet à 5€). Pour les autres plats, je n’ai pas tout tester mais tout est excellent et tout aussi peu cher! Leur thé à la menthe à 1€ est top et je vous conseille te tester les crêpes au miel! Mais attention : il est facile de s’en mettre partout! Les sandwich sont dans le même espace mais ce sont deux caisses différentes. Ils font d’excellents hamburger/frites pour seulement 3,5€ et 4€ est le prix moyen pour un sandwich avec frites et sauces.

Les commerçants sont très gentils, et beaucoup de gens l’ont choisi comme cantine. Il faut donc penser à venir assez tôt et si vous êtes beaucoup à venir les voir pour leur dire et voir ce qui peut être fait. En effet c’est un petit lieu de restauration et il n’y a donc pas beaucoup de place! Vous pouvez aussi faire le choix de prendre votre plat ou votre sandwich à emporter. Il y a un parc très agréable à quelques pas si vous souhaitez manger les pieds dans l’herbe.

L’intérieur est très joli, l’ambiance détendue et à l’africaine je dirais mais c’est ce qui fait tout le charme de cet endroit à mon sens.

1

lithographie Marc Chagall

Musée Marc Chagall à Cimiez

Musée Nationnal Marc Chagall

Lithographie

Lithographie 1962

 

Chagall
36 Avenue Dr Ménard, 06000 Nice
04 93 53 87 20

Je voulais vous parler cette fois-ci d’un de mes musées préférés de Nice :  le musée consacré à Marc Chagall. C’est un artiste que je porte dans mon cœur depuis toute petite. Ces œuvres m’ont profondément marquée, principalement celles que l’on peut retrouver dans ce beaux musée sur les hauteurs de Cimiez. J’ai découvert ce musée lorsque je devais avoir 7 ou 8 ans avec ma maman puis y suis retournée plus tard avec l’école.

Quelques infos sur le musée

Les visites sont vraiment intéressantes et permettent de mieux comprendre le monde et l’univers de ce peintre remarquable. On peut y trouver peintures, dessins, croquis mais aussi sculptures. Au départ, le musée traite du « Message Biblique » et cet aspect reste très présent tout au long de la visite.

Le musée Chagall est très moderne, qui s’adapte aux exigences actuelles (activités, tablette, actions pédagogiques) mais c’est aussi un chef d’oeuvre architectural et botanique. Le bâtiment est dessiné par André Hermant pour qui la fonction détermine la forme dans l’architecture. Ce lieux exprime une maison dans laquelle la sérénité et la sobriété seraient les mots d’ordre.

Dans le jardin, créé par Henri Fish, on y trouve des arbres et plantes méditerranéennes aux tons froids ainsi qu’un bassin d’eau mettant en valeur une mosaïque de Marc Chagall. Dans ce jardin, chaque année, les agapanthes y fleurissent pour le 7 juillet, anniversaire de Chagall.

Marc Chagall

Marc Chagall (1887-1985) est un peintre et graveur russe naturalisé français
en 1937. A l’âge de 23 ans, Marc Chagall vient passer 4 ans à Paris où il y découvre différents mouvements artistiques tels que le cubisme ou encore le fauvisme et expose pour la première fois. Après la révolution Russe, il retourne à Berlin puis Paris, où il se fait naturaliser, et part aux Etats-Unis pour fuir l’antisémitisme. Après la seconde guerre mondiale, il revient s’installer en France, sur la Côte d’Azur, entre Vence, Saint-Paul-de-Vence et Nice, qui l’expose à de nombreuses reprises et lui dédie un musée en 1973. Marc Chagall utilise la couleur de façon très particulière.
Elle est très présente et témoigne de sa représentation du monde, très colorée. La couleur lui permet de structurer l’espace de ses toiles plus que pour exprimer la réalité observable. Les thèmes principaux de ses toiles sont l’amour, la bible ou encore le rêve, Marc Chagall se pose en observateur du monde avec un regard bienveillant et rempli d’amour.

La lithographie « Nice Soleil Fleurs »

La lithographie sur papier qui illustre ce billet est celle de « Nice, Soleil, Fleurs ». Ses dimensions sont de 99cm sur 62cm, elle fût éditée en 1962 par le Commissariat Général du Tourisme et réalisée en 5000 exemplaires. Cette affiche fût commandée par Jean Médecin, Maire de Nice à ce moment là, pour représenter Nice et promouvoir la ville au-delà des frontières. « Nice, Soleil, Fleurs » est une scène hors du temps, c’est à chacun de choisir si celle-ci est nocturne ou diurne. Nous pourrions penser qu’elle représente Nice en hiver, de par sa dominante bleue et la présence de mimosa dans le bouquet, caractéristique de la bataille des fleurs du Carnaval de Nice.
L’affiche transmet du calme, de la douceur par l’intermédiaire de la couleur bleue qui est prédominante mais également de la joie et un esprit de fête apporté par le vert et les rouges.

Extrait de mon devoir sur la lithographie "Nice, Soleil, Fleurs"

 

restaurant okinawa

– Okinawa – Restaurant Japonnais

How-to-Order-Sushi-300x139

Manger à L’Okinawa

 

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un petit restaurant japonnais situé dans le vieux Tours.
C’est un restaurant charmant, traditionnel et familial.
Il n’y a cependant pas beaucoup de place et il faut donc penser à réserver.

Ce restaurant se trouve
12 Rue de la Rôtisserie à Tours
02 47 20 85 16

sushi

C’est un restaurant dans lequel on y mange vraiment très bien, les menus ne sont pas très chers, le service est rapide et sympathique. Sur tous les menus à emporter, vous aurez -10% sur le prix mais manger sur place, à l’extérieur permet d’observer la vie du vieux Tours, ce qui est très agréable.

La seule chose que je trouve triste est le manque de Salade d’Algues car j’adore ça!

 

mangez moi

Mangez-Moi

Un petit jardin dans la ville

1060_2

Mangez moi
9 Rue Blacas
06000 Nice

Ouvert du du lundi au samedi

10258158_10152090009091714_8202543020547570233_o

Bonjour à tous ! J vous présente aujourd’hui le premier établissement de la rubrique « où Manger » à Nice. Pour ce premier article, j’ai choisi de vous parler d’un restaurant et salon de thé que j’ai bien aimé et dans lequel je suis allée manger avec ma maman il y un moment mais où nous allons parfois prendre le thé.

« Mangez-Moi » est un restaurant près du théâtre de la photographie, un petit havre de paix et de verdure en plein coeur de la ville!

photo2jpgCe que j’aime chez Mangez-Moi

Les plats : très bons, simples et faits maisons. C’est authentique, fait avec des produits frais et de saison. Autant dire que je trouve cela super ! De plus en plus de restaurants oublient cela et achètent du tout fait, du qui vient de l’autre bout du monde et qui n’a pas de goût et perdent donc toute authenticité.

Les restaurateurs : très agréables, gentils. Ambiance détente et familiale. Un brin hippie. Ils sont discrets mais viennent volontiers discuter avec vous. La musique est variée mais douce, elle ne vient pas vous agresser mais seulement vous bercer.

Le cadre : personnellement : j’adore! On se sent transporté, en dehors et très loin de la ville, du brouhaha et des voitures. Le temps passe sans que l’on puisse le voir, il file… Le lieu nous invite à la détente, à la simplicité, on profite du temps et des gens avec qui l’on vient en oubliant le quotidien de Nice.

Les prix : peut-être un peu chers pour certains plats mais le prix moyen est de 13€ ce qui est très convenable! Les desserts eux sont autours de 7€ et vous font saliver avant même de les avoir goûté. Je tiens à dire qu’étant donné que tout est frais et fait par les restaurateurs, on comprend bien que certains plats soient un peu plus chers que ce que nous avons l’habitude de voir. De plus, le lieu, le cadre, l’emplacement justifient aussi les prix un peu élevés.

IMG_3904Le salon de thé : en été, c’est thé glacé! En tout cas pour moi! Mais vous y trouverez un large choix de thé ce qui change des « soit-disant-salons-de-thé » où il n’y a pas grand chose et que des thés très classiques! De plus, l’heure du thé étant souvent l’après-midi, l’heure sera parfaite en été afin de se mettre à la fraîche avant de repartir déambuler dans les rues remplies de soleil.

Vous aurez donc compris que ce lieu m’a agréablement marqué, c’est pourquoi je vous invite à y passer le temps d’un repas ou d’un thé. N’oubliez pas de visiter le théâtre de la photographie qui se trouve à quelques pas puis de prendre la coulée verte jusqu’au vieux Nice pour aller vous y perdre et découvrir les petites entrées de la colline du château.

Très belle journée

pavillon des canaux

Le Pavillon des Canaux

12910232_10209393635177926_1096393757_n

Le Pavillon des Canaux !
Un endroit absolument magique au bord du canal St Martin!

Une petite visite?

12939637_10209393777701489_371131868_n 12939375_10209393776781466_1723529500_n 12939370_10209393779461533_1319179700_n 12939324_10209393777421482_1007807344_n 12939320_10209393722500109_317601946_n 12939227_10209393776941470_1285670873_n 12939224_10209393779181526_1585915071_n 12939211_10209393719540035_1213144229_n 12939083_10209393720500059_1238502603_n 12921103_10209393635337930_1972737814_n 12920944_10209393778701514_1411012806_n 12920912_10209393635697939_621919513_n 12919209_10209393722060098_1702422058_n 12919155_10209393722380106_534918865_n 12919111_10209393778861518_85235679_n 12910877_10209393777221477_1607202870_n 12910771_10209393635017922_1830105262_n 12900257_10209393634697914_955478786_n 12900161_10209393721620087_541771747_n 12900068_10209393778341505_1858280961_n 12899963_10209393776701464_1825301367_n 12899892_10209393636017947_1600387522_n 12899690_10209393721420082_305800664_n 12899651_10209393777821492_109566434_n 12571299_10209393721700089_1388948678_n

Le Pavillon des Canaux se trouve dans une immense maison au 39 quai de la Loire, 75019 Paris.
Ce lieux extra est ouvert du lundi au mercredi de 10h à 00h, du jeudi au samedi de 10h à 1h et le dimanche de 10h à 22h.
Autant vous dire que vous n’avez pas d’excuses pour ne pas y aller!

C’est un endroit tout à fait charmant à la décoration travaillée et printanière. L’endroit est calme, les personnes qui y travaillent adorables,
les prix très abordables (2.5€ le thé!!! et eau chaude à dispo)
les petits en cas faits maisons et les formules ouvrent l’appétit!

Vous avez des ateliers presque tous les jours : du Yoga, de la sophrologie, des concerts, des DIY,
des rencontres, des débats, expos, projections, ateliers enfants, du tricot et encore plein d’autres choses!
Certains rendez-vous sont réguliers et d’autres ponctuels. Certains son payants et d’autres gratuits!

Ce que j’ai adoré? La déco!

Ce que j’ai trouvé super bien ? Le fait que chacun peut venir travailler

Les prix? Tout à faits corrects même pas cher!

Les ateliers ? Pas encore testés mais ça ne saurait tarder!!!

Je vous laisse découvrir ce lieu magique
et dites moi ce que vous en pensez!

Peace!

restaurant asiatique MAO

Le MAO

Restaurant MAO

Spécialités Franco-Thaïlandaises

mao

3 Av. de Grammont, 37000 TOURS
02.47.20.26.05
Ouvert tous les jours (sauf Dimanche et Lundi)de 12h00 à 14h30
et de 19h00 à 22h30.
Service le Vendredi et Samedi jusqu’à minuit.

Le Restaurant MAO est un restaurant gastronomique (ou presque) très abordable et des plus agréable. J’y suis allée avec mon homme avant notre départ de Tours et nous avons été conquis! Ma maman m’avait donné des chèques vacances et je souhaitais les utiliser dans un resto sympa et nous avons trouvé celui-ci. Nous étions situé près de l’entrée et du bar, contre les vitres donnant sur le début de l’avenue Grammont, sur une table haute.

Nous avons choisi deux menus à 30€ principalement avec du poisson ainsi qu’une bouteille de vin blanc. Chaque plat était exquis, bien présenté et recherché. Il y a bien entendu des menus plus chers et je n’ose imaginer l’allure des plats pour ne pas saliver d’avance! Le service était également remarquable et aux petits soins : on nous resservait de l’eau et du vin lorsqu’il n’y en avait plus, notre serveur était gentil, discret et expliquait très bien les plats lorsque nous posions des questions… C’est un point que nous avons vraiment apprécié car ce restaurant à tout d’un grand!

Capture d’écran 2013-09-18 à 18.21.00

Les Menus changent en fonction des saisons et il est possible de le demander par téléphone.
Leur site internet n’est pas des plus joli mais il est ergonomique et simple d’utilisation. On y trouve même un formulaire de réservation!

Pour ma part, j’y retournerai très volontiers car c’était une expérience culinaire super tant du point de vue cuisine que service ou encore cadre!

Dans le restaurant, il y a plusieurs salles, plusieurs déco, et toutes ont été réalisée en Asie sur demande spécifique du restaurant (c’est ce qui est dit en tout cas).

Si vous cherchez un bon resto, n’hésitez pas à franchir la porte du MAO !